Quel parcours pour devenir kiné pour animaux?

La perspective de devenir un praticien aux petits soins des animaux intéresse de plus en plus les jeunes d’aujourd’hui. Et cela tombe bien puisque le métier continue de se multiplier et la possibilité d’évolution est immense. Savez-vous qu’il est désormais possible de devenir kinésithérapeute animal ? Les formations permettant de mettre les pieds dans ce métier sont proposés par plusieurs écoles dédiées.

À quoi ressemble le quotidien du kinésithérapeute animalier ?

Les chevaux de courses, bien que robustes et très athlétiques ont besoin de soins adéquats afin d’améliorer leur performance. Un peu comme les sportifs, ils ont également droit à leur kiné. Vous l’aurez compris, c’est le Kinésithérapeute animal qui dispense tous les soins dont ils ont besoin. Les missions de ce professionnel se résument alors à la veille au bien-être physique de l’animal. Il revient donc à ce professionnel d’être aux petits soins de l’animal afin d’assurer son équilibre, sa performance ainsi que sa posture. Les soins en questions sont en général des massages et des mouvements divers.

Quelles compétences pour exercer le métier ?

La kinésithérapie pour animaux n’est pas encore très populaire parmi le lambda, mais elle l’est pour les passionnés des chevaux de courses. Mais le métier commence à ce développement et occupe une place importante aujourd’hui. Puisque c’est devenu un métier à part entière, il requiert des compétences spécifiques. Outre les techniques acquises durant les années de formation, le kinésithérapeute doit avoir une connaissance approfondie de l’anatomie du cheval, il doit avoir une bonne condition physique et bien sûr, il faut de l’amour pour les animaux.

Quelles formations pour devenir un kinésithérapeute animalier ?

Au risque de nous répéter, le masso-kinésithérapeute animal est désormais un vrai métier. Pour l’exercer, vous pourrez faire des études de vétérinaire pendant une durée de 7 ans après le bac. Mais vous avez également la possibilité de suivre des formations en kinésithérapie de 3 ou 4 ans après le bac. En ce qui concerne la spécialisation « kinésithérapeute équin », une formation de deux auprès d’un institut est envisageable. Les conditions d’accès à la formation peuvent être légèrement différentes selon les écoles, mais dans la plupart des cas, on intègre l’institut à la suite d’un concours et d’un entretien.